25 ans 1987-2012

Formation

Accueil > Formation

Le Certificat en technologies biomédicales - Instrumentation électronique de l'École Polytechnique de Montréal a maintenant 19 ans

Le certificat vit le jour à l’automne 1999. L’étude de faisabilité entre l’Association des technologues en génie biomédical et l’école Polytechnique de Montréal démontra qu’il y avait un réel besoin de formation pour cette discipline qu’est la technique du génie biomédical. En Europe, plusieurs écoles forment des techniciens en génie biomédical. Au Québec, cette formation ne faisait pas partie des programmes du Ministère de l’Éducation et l’École Polytechnique a décidé d’aller de l’avant pour créer un Certificat en technologies biomédicales - Instrumentation électronique.

Plusieurs de nos membres ont obtenu ce certificat, et ce, même si plusieurs d’entre eux avaient plus de dix années d’expérience dans ce domaine. L’objectif de suivre cette formation est de permettre à tout technicien ou technologue d'accroître ou de parfaire ses connaissances sur des technologies associées aux équipements médicaux spécialisés. Nous avons la chance de travailler dans un milieu qui est en constante évolution. Les technologies deviennent de plus en plus complexes et diversifiées. Avec les années, le travail du technologue en génie biomédical a beaucoup évolué. Il exige des responsabilités encore plus grandes et une compréhension plus pointue du secteur biomédical.

Auparavant, dans le secteur de la santé, le technicien en électronique devait avoir plus de deux années d’expérience et de formation en milieu de travail pour acquérir certaines connaissances essentielles du secteur biomédical et être reconnu par son employeur comme technicien en génie biomédical. Aujourd’hui, nous croyons que le technicien qui acquerra son expertise en milieu de travail ne connaitra que quelques secteurs limités souvent parce que les employeurs ont tendance à spécialiser les fonctions du technologue en génie biomédical.

L’ATGBM croit toujours au bien-fondé du programme Certificat en technologies biomédicales - Instrumentation électronique. Plusieurs employeurs précisent dans leur offre d’emploi que le certificat est un atout. Nous souhaitons qu’un jour le certificat devienne une exigence d’emploi tant au Ministère de la Santé que chez les fabricants et les fournisseurs d’équipements médicaux spécialisés. Cependant, nous tenons à souligner qu’une clause grand-père devrait reconnaître la formation en cours d’emploi par les formations reçues et l’expérience acquise.

Concernant la reconnaissance de ce certificat, voici ce que nous retrouvons actuellement dans les dernières conventions collectives des travailleurs de la santé :

« FORMATION POSTSCOLAIRE

Tout programme d'études postscolaires reconnu, complété et réussi d'une valeur de trente (30) unités (crédits) donne droit à un avancement de deux (2) échelons dans l'échelle de salaire ou, le cas échéant, à une rémunération additionnelle de 3 % du salaire prévu au dernier échelon de l'échelle de salaire.

Pour bénéficier des avancements d'échelons prévus aux clauses précédentes, la formation postscolaire doit être reliée à la spécialité dans laquelle la personne salariée travaille. Pour bénéficier de la rémunération additionnelle, la formation postscolaire doit être requise par l'Employeur.
»

Malheureusement, nous avons des employeurs dans le réseau de la santé qui ne croient pas que le Certificat en technologies biomédicales - Instrumentation électronique soit requis au Québec. Pourtant, le génie biomédical est une spécialité dans laquelle le technologue œuvre quotidiennement.

Voici quelques objectifs du Certificat en technologies biomédicales - Instrumentation électronique :
  • comprendre les principes de fonctionnement de tous les systèmes et équipements biomédicaux spécialisés;
  • contribuer, au sein d'une équipe pluridisciplinaire, à la définition du cahier de charges d'un nouvel équipement en vue de son acquisition et de l'évaluation de sa performance et de sa fiabilité.

Deux profils sont proposés à l’école Polytechnique et ceux-ci s'adressent à deux types de clientèle :
Le profil SYSTÈMES D'INFORMATION : Le profil SYSTÈMES D'INFORMATION s'adresse principalement aux techniciens et techniciennes œuvrant dans le milieu de la santé ou à l'emploi de fabricants, fournisseurs et centres de recherche. L'étudiant suit le certificat à temps partiel.

Le profil STAGE : Le profil STAGE s'adresse aux diplômés du collégial en électronique. Dans ce profil, l'étudiant suit normalement le certificat à plein temps. Ce profil est contingenté et réservé (voir les conditions particulières d’admission à l’adresse suivante : http://www.polymtl.ca/etudes/cfc/cheminement/biomed.php).

De plus, les inscriptions se font pour l'automne. Ce profil permet de compléter, en une année, le certificat, enrichi de stages de trois mois offerts dans des centres hospitaliers universitaires participants.

En 2009, le certificat est de nouveau offert à Québec. Bravo à l’initiative des technologues de cette région pour la création d’une 2e cohorte. En réponse au grand nombre d’inscriptions, l’École Polytechnique de Montréal a accepté d’y offrir le certificat.

En terminant, MERCI à l’École Polytechnique de Montréal de poursuivre son œuvre d’enseignement grâce au Certificat en technologies biomédicales - Instrumentation électronique. Nous souhaitons que ce merveilleux monde du génie biomédical soit reconnu à sa juste valeur par notre principal employeur soit le Ministère de la Santé et des Services sociaux.